26 juillet 2021

Rapport d'information N° 4391

tel quel déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire sur la prolifération des plantes invasives et les moyens pour endiguer cette situation

écrit par Nadia Essayan rapporteur & Patrice Perrot rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

et de dissémination, les organismes auditionnés ont unanimement rappelé que la cause principale de prolifération des plantes invasives est l’existence d’un milieu perturbé, voire dégradé. Comme le disait Mme Claire Gauthier, paysagiste conceptrice, vice-présidente de la Fédération Française du Paysage (FFP) : « En tant que paysagistes […] nous constatons que la prolifération de plantes dites envahissantes vient bien souvent du fait du déséquilibre créé par l’homme sur certains milieux.

En défrichant à nu certaines parcelles, en modifiant fortement la topographie naturelle, en déplaçant les terres d’un endroit à l’autre, en changeant le tracé des cours d’eau, en imperméabilisant les sols, en polluant les sols et les nappes phréatiques, l’homme a favorisé un déséquilibre des milieux, a appauvri les sols, a réduit et fait disparaître la biodiversité. Les plateformes industrielles, les talus de routes ou de chemin de fer, les parvis des zo...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Pour raisons techniques, le dépôt des commentaires est momentanément désactivé.

Inscription
ou
Connexion