Intervention de Patrick Levy

Réunion du mercredi 23 mai 2018 à 14h00
Commission d'enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l'industrie risques chimiques, psychosociaux ou physiques et les moyens à déployer pour leur élimination

Patrick Levy, médecin conseil de l'Union des industries chimiques :

Concernant les sous-traitants, certains des intervenants relèvent en effet d'autres secteurs que celui de la chimie. Mais tout cela est relativement bien rôdé. D'abord, nous mettons en place, au niveau de l'accueil, une formation et des informations systématiques à l'adresse de l'ensemble des intervenants sur les sites chimiques. Ensuite, nous élaborons des plans de prévention qui, nécessairement, amènent un certain nombre d'informations relatives aux risques présents dans l'entreprise utilisatrice et, en particulier, au risque chimique.

Nous communiquons toutes les informations relatives aux agents chimiques présents et aux opérations pouvant générer des produits chimiques, et, bien que cela ne soit pas réglementairement imposé, il y a souvent un cheminement conjoint en matière d'évaluation des risques. En d'autres termes, les résultats de l'évaluation des risques réalisée par l'entreprise sont souvent portés à la connaissance des entreprises extérieures. Parallèlement, celles-ci ont des obligations d'évaluation des risques chimiques – une évaluation très souvent réalisée avec l'aide du donneur d'ordres. Tout cela permet à ces entreprises d'atteindre un résultat, notamment en matière de sécurité, qui s'est progressivement rapproché de celui des donneurs d'ordres. Il en va de même en matière d'évaluation et de maîtrise du risque chimique.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Pour raisons techniques, le dépôt des commentaires est momentanément désactivé.

Inscription
ou
Connexion