Intervention de Patrick Levy

Réunion du mercredi 23 mai 2018 à 14h00
Commission d'enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l'industrie risques chimiques, psychosociaux ou physiques et les moyens à déployer pour leur élimination

Patrick Levy, médecin conseil de l'Union des industries chimiques :

Je rappellerai les chiffres que je vous ai donnés en introduction. Près de 50 000 maladies professionnelles reconnues par an en France, dont un peu moins de 40 000 sont liées aux troubles musculo-squelettiques (TMS). La chimie – activité qui, je le rappelle englobe le pétrole et la pharmacie – contribue assez peu à ces chiffres, puisqu'elle compte 550 maladies professionnelles reconnues annuellement, parmi lesquelles 10 à 15 sont directement associées au risque chimique – benzène, amines aromatiques, etc. Sans tenir compte de l'amiante qui contribue à hauteur de 110 cas par an.

En France, quelque 2 000 cancers professionnels sont reconnus, par an, dont plus des trois quarts sont associés à l'amiante. En termes de localisation, ce sont d'abord des cancers broncho-pulmonaires, des mésothéliomes, des cancers du sinus – liés en grande partie à une exposition à la poussière de bois – et, enfin, des cancers de la vessie, dus à l'exposition à des amines aromatiques.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Pour raisons techniques, le dépôt des commentaires est momentanément désactivé.

Inscription
ou
Connexion