25 octobre 2021

Avis N° 4597 (Tome II)

sur le projet de loi de finances pour 2022 (n°4482).

écrit par Cécile Rilhac rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Le budget de l’enseignement scolaire s’inscrit cette année encore dans une trajectoire ascendante et amplifie la hausse des moyens qui avait marqué la loi de finances initiale pour 2021. À périmètre constant, les six programmes de cette mission connaissent ensemble une hausse de 2,27 % en AE et de 2,49 % en CP, soit environ 1 724,58 et 1 890,81 millions d’euros, respectivement.

La rapporteure tient à saluer cette hausse, qui témoigne que le Gouvernement considère, plus que jamais, l’éducation et la jeunesse comme une priorité pour l’avenir du pays.

L’objectif principal du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports est d’assurer l’instruction et la réussite de tous les élèves.

La loi n° 2019‑791 du 26 juillet 2019 pour une École de la confiance vise à atteindre cet objectif.

Elle repose notamment sur quatre mesures : l’abaissement de l’instruction obligatoire à l’âge de 3 ans, l’obligation de formation jusqu...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Cette législature étant désormais achevée, les commentaires sont désactivés.
Vous pouvez commenter les travaux des nouveaux députés sur le NosDéputés.fr de la législature en cours.