23 décembre 2021

Proposition de résolution N° 4856

en application de Article 34-1 de la Constitution pour une politique de santé publique et pour que nos bons comportements en santé soient notre première médecine

écrite par Cyrille Isaac-Sibille
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

cosignée par Jean-Luc Fugit, Laurent GarciaJimmy Pahun
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, Depuis plusieurs mois, la France traverse, avec l’épidémie de covid‑19, une crise de santé publique majeure.

Cependant, la notion de « santé publique » est mal définie pour beaucoup d’entre nous.

La santé publique est une approche collective de la santé dans toutes ses dimensions, selon les déterminants de santé liés aux caractéristiques individuelles, aux milieux de vie, aux systèmes d’éducation et de santé ou aux contextes socio‑économiques.

Sa finalité est d’améliorer l’état de santé de la population par une approche populationnelle, éducative et de promotion des bons comportements en santé. Longtemps au cœur des préoccupations des pouvoirs publics, une approche individuelle de soin lui a été préférée.

Jusqu’en 1974, les ministères étaient intitulés « Santé publique ». Maintenant, ils sont dénommés « ministère de la Santé »! Depuis plusieurs années, les médecines de prévention, acteurs cruciaux...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Pour raisons techniques, le dépôt des commentaires est momentanément désactivé.

Inscription
ou
Connexion