9 novembre 2020

Avis N° 3398 (Tome VIII)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Sophie Panonacle rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Le monde maritime a été durement affecté par la crise du coronavirus qui a éclaté l’an dernier.

Les témoignages recueillis au printemps dernier par votre rapporteure pour avis, dans le cadre de la préparation du rapport Happy Blue Days : pour une économie maritime compétitive et décarbonée qu’elle a envoyé au Président de la République et remis à l’ensemble des ministres concernés en juin dernier, sont à ce sujet éloquents.

La crise risque d’avoir des effets d’autant plus importants que la France est une nation maritime de premier rang.

En effet, notre pays, qui dispose du deuxième domaine maritime mondial, est l’héritier d’un long passé maritime.

La qualité de la formation de ses marins est reconnue dans le monde entier et les savoir-faire développés par les entreprises d’armement maritime permettent à certains groupes d’être des leaders mondiaux.

Dans ce cadre, les politiques financées par le programme 205 de la mission « Écologie, d...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Pour raisons techniques, le dépôt des commentaires est momentanément désactivé.

Inscription
ou
Connexion