Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et novembre 2022

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Résultats 1 à 16 sur 16 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 03/06/2018 : Évolution du logement de l'aménagement et du numérique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thierry Solère

Sur le fond de l'interpellation par notre collègue, il est vrai, madame la présidente, qu'il est assez consensuel de ne pas toujours attendre le délai réglementaire. Cependant, par définition, l'annonce du scrutin vise précisément à ce que les collègues qui ne se trouvent pas dans l'hémicycle parce qu'ils sont dans leur bureau ou dans une salle annexe puissent avoir le temps de s'y rendre. Il y a une forme de cohérence, c'est vrai, à appliquer le règlement. S'il faut attendre cinq minutes, attendons ! C'est la raison d'être de ce règlement.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/06/2018 : Évolution du logement de l'aménagement et du numérique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thierry Solère

Dans le prolongement de cette discussion, je suis toujours très heureux de voir un député de La France insoumise rappeler les règles et considérer qu'il est important de les respecter. C'est rassurant d'entendre cela dans l'hémicycle. Si l'on pouvait entendre la même chose hors de l'hémicycle, ce serait parfaitement rassurant.

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/11/2017 : Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thierry Solère

Avec le seul amendement no 1080, ce sont 15 milliards d'euros que nous ajouterions. Par ailleurs, on entend ici des discours tendant à montrer que la France est au fond un paradis fiscal, dont le gouvernement se borne à faire des cadeaux fiscaux. Je ne sais pas, mes chers collègues, si vous êtes très lucides quant à la situation économique de notre pays : notre dette s'élève à 2 200 milliards d'euros, et notre fiscalité ne rend pas notre pays concurrentiel par rapport à ses voisins européens directs. Quant à la politique menée par le Gouvernement, elle n'a manifestement pas été suffisamment essayée par le passé. Elle vise à rendre notre pays plus ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/11/2017 : Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thierry Solère

Monsieur le ministre, nous sommes bien sûr favorables à cet article, et à une diminution – ou, plus exactement, un alignement – de l'impôt sur les sociétés. Je voudrais vous interpeller, mes chers collègues, à propos de l'image que les parlementaires donnent lorsqu'ils siègent dans les assemblées. La nuit dernière, à moins que ce ne soit la nuit précédente, les sénateurs ont détricoté le budget et ont ajouté 6 milliards d'euros de dépenses supplémentaires.

Consulter